Pages

jeudi 4 avril 2013

Les contenus enrichis plébiscités par plus de 60% des français*


Mindshare a publié son étude « Usages et Perspectives Medias enrichis » dressant un panorama  des usages actuels et potentiels des mécaniques de « rebonds » media, notamment en Télévision, que ce soit en matière de programmes ou de publicités.


L’étude analyse les usages de « rebond » via  les technologies applicatives permettant de flasher un contenu (QR Code, Shazam, ..), ou par une activité simplement synchronisée  en relation avec un contenu,  via l’ordinateur, le smartphone ou la tablette.





Les applications (QR Code, Shazam, ..) : Une forte perspective de développement notamment pour la TV

76% des Français* se souviennent avoir vu une opération d’enrichissement, un souvenir réparti              
    sur de nombreux supports – dont la TV en 3eme position (37%).

37% des répondants déclarent avoir déjà activé ce type de technologies quel que soit le support  (47% des 15-24 ans), avec  un potentiel de 62% en incluant les répondants prêts à essayer prochainement.

En ce qui concerne la Télévision :



6% déclarent avoir déjà « flashé » une publicité,  avec une perspective de 18% en incluant les intentionnistes – et de 
30% sur les 15-34 ans.  C’est un peu moins pour les programmes : 3% d’utilisateurs,   et un potentiel déclaré de 13%



Si les utilisateurs actuels ont surtout flashé pour avoir des infos supplémentaires-sur l’offre ou la marque, ou sur le programme / l’article - on observe un fort attrait pour  l’accès à des offres de vente pour une publicité, et à des bonus/Making of, jeux, votes, pour les programmes.



Les activités synchronisées avec la Télévision : La recherche d’information prime sur la Social TV



65% des répondants ont déjà réagi via internet ou mobile simultanément à une publicité TV, comparé à 56% pour un programme.

Dans les 2 cas, il s’agit surtout de rechercher des informations supplémentaires (52% et 58 % des répondants). Les activités « social TV » (commentaires de pubs ou de programmes via SMS ou web) ne concernent à date que 20% des répondants et 30% des 15-24, mais les perspectives atteignent des taux de 60%, voire 70% pour des jeux/concours.


 (*Possesseurs de smartphones ou tablettes numériques)




L’étude intégrale fournit des détails supplémentaires sur les types d’activation réalisées ou envisagées, et des analyses selon les profils de sexe et d’âge.



N'hésitez pas à nous contacter, pour une présentation de l’intégralité de l’étude.

Etude réalisée du 8 au 14 janvier 2013 - 593 individus16-65 ans possesseurs de Smartphone ou tablette tactile (Représentatifs de la population française)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire